More articles

Marie Darrieussecq: Entretien avec Gisèle Kayata Eid

Écrire pour inciter à la réflexion. Entretien exclusif avec Marie Darrieussecq lors de son passage au Salon du livre de Montréal en novembre 2017, autour de son dernier roman : « Notre vie dans les forêts », chez P.O.L. Propos recueillis par Gisèle Kayata Eid.

Marie Darrieussecq a été propulsée sur la scène médiatique en 1996 avec la parution de son premier roman « Truismes », traduit en 40 langues. Lauréate du prix Médicis pour « Il faut beaucoup aimer les hommes », Marie Darrieussecq est l’auteur de nombreux essais, livres d’art, et traductions, dont une nouvelle traduction « A room of one’s one » de Virginia Woolf, « Un lieu à soi ».

Pastoureau, Wittgenstein et l’œuvre au noir, par Zoran Minderovic

Dans Les couleurs de nos souvenirs, Michel Pastoureau, le grand historien des chromatismes du monde, dévoile les enluminures de ses souvenirs, en ajoutant ses analyses inimitables des couleurs qui ont défini notre culture, y compris la couleur qui ne l’est pas parce qu’elle est plus qu’une couleur : le noir.

8-Logos-bottom