More articles

Critique: Dîner à Montréal

Philippe Besson signe Dîner à Montréal aux éditions Julliard. Un livre qui paraît aujourd’hui en France, quatre mois seulement après Un certain Paul Darrigrand. Critique par Guillaume Perilhou

 

Comme une bête, par Joy Sorman, premier volet

Comme une bête raconte l’histoire d’un jeune homme, Pim, qui aime les animaux. Il les aime tellement qu’il apprend comment les abattre. Parfaitement. Une méticuleuse recherche de l’auteur transporte le lecteur dans le royaume de son sujet.

Joy Sorman
[Photo: C. Hélie. Droits réservés.]

8-Logos-bottom