More articles

Marie Darrieussecq: Entretien avec Gisèle Kayata Eid

Écrire pour inciter à la réflexion. Entretien exclusif avec Marie Darrieussecq lors de son passage au Salon du livre de Montréal en novembre 2017, autour de son dernier roman : « Notre vie dans les forêts », chez P.O.L. Propos recueillis par Gisèle Kayata Eid.

Marie Darrieussecq a été propulsée sur la scène médiatique en 1996 avec la parution de son premier roman « Truismes », traduit en 40 langues. Lauréate du prix Médicis pour « Il faut beaucoup aimer les hommes », Marie Darrieussecq est l’auteur de nombreux essais, livres d’art, et traductions, dont une nouvelle traduction « A room of one’s one » de Virginia Woolf, « Un lieu à soi ».

Un taxi pour Mavis Gallant, par Marie-Andrée Lamontagne

Ce que j'écris ici n'est pas une viande froide, comme disent avec cynisme les journalistes. Le plat est brûlant au contraire. Mavis Gallant n'est plus. Pourquoi diable faudrait-il que je donne un nom à ce texte que personne ne m'a demandé d'écrire et qui n'est peut-être qu'une tentative d'exorciser le geste brutal de la disparition? 

8-Logos-bottom