Parking nomade V, animé par Marie-Andrée Lamontagne


Jean Teulé, auteur du roman Fleur-de-tonnerre

Il semble que ni les idéaux des Lumières ni la Révolution n’aient eu de prise sur la Bretagne, au XIXe siècle. Illettrisme, tradition, superstitions, récits anciens y ont engendré l’empoisonneuse Hélène Jegado, tueuse en série avant la lettre. Le romancier français Jean Teulé s’est emparé de cette inquiétante figure historique qui sévit dans une Bretagne brumeuse et tout aussi inquiétante. A l’émission Parking nomade, présentée ici en reprise après une première diffusion à l’antenne de Radio Ville-Marie (FM 91,3 Montréal), Marie-Andrée Lamontagne s’entretient avec Jean Teulé, auteur du roman Fleur-de-tonnerre, paru récemment chez Julliard.

Pour découvrir l'intégralité de l'entretien, cliquez sur le lien.

Reproduit avec l’aimable autorisation de Radio Ville-Marie.

© 2013, Marie-Andrée Lamontagne

Photo: Martine Doyon

Marie-Andrée Lamontagne est écrivain, éditrice, journaliste et traductrice. Chez Leméac Éditeur, notamment, elle a publié un roman (Vert), un recueil de nouvelles (Entre-monde) et un récit (La méridienne). De 1998 à 2003, elle a dirigé les pages culturelles du quotidien québécois Le Devoir, où elle collabore encore à l’occasion. Elle prépare actuellement une biographie de la romancière et poète Anne Hébert (à paraître aux éditions du Boréal). 

 
 

 

Page 1 2 3 4 5 6 7

More articles

Mémoire éclatée, par Rana Fil

Appartenances multiples. Identité éclatée. On n’est jamais plus seul que lorsque s’affrontent en soi deux cultures, deux religions et deux mémoires.

Un taxi pour Mavis Gallant, par Marie-Andrée Lamontagne

Ce que j'écris ici n'est pas une viande froide, comme disent avec cynisme les journalistes. Le plat est brûlant au contraire. Mavis Gallant n'est plus. Pourquoi diable faudrait-il que je donne un nom à ce texte que personne ne m'a demandé d'écrire et qui n'est peut-être qu'une tentative d'exorciser le geste brutal de la disparition? 

Dixième lettre d’Israël

Pour ma 10e lettre d’Israël, je donne la parole à Sabine Huynh, auteure et traductrice vivant à Tel-Aviv. Cette dernière publie ici des extraits de son journal, dans lequel elle évoque la reprise de la violence dans les rapports entre Israël et la Palestine, violence ayant directement affecté la vie quotidienne des habitants de Tel Aviv, en décembre 2012.

Chantal Ringuet

8-Logos-bottom