Parking Nomade VIII, animé par Marie-Andrée Lamontagne

Le hasard aurait-il à voir aussi avec la littérature? Notre monde est-il trop 
cartésien? Oui, écrit sans détour le Français Denis Grozdanovitch qui plaide 
pour un rationalisme bien compris. Dans un essai réjouissant, La puissance 
discrète du hasard, paru aux éditions Denoël, l’auteur invite à envisager le 
réel dans toutes ses dimensions, certes en prenant appui sur les sciences, sans 
pour autant les élever au rang de dogme. La philosophie et la littérature 
offrent des entrées privilégiées à cette vision du monde apaisée, enrichie, 
inattendue.
 
Entrevue avec Denis Grozdanovitch, au micro de Parking nomade, 
diffusée une première fois à l'antenne de Radio VM (Montréal FM 91,3) en 
décembre 2013 et reprise sur Salon .ll. avec l'aimable autorisation de Radio VM.

 

Pour découvrir l'intégralité de l'entretien, cliquez sur le lien.

Reproduit avec l’aimable autorisation de Radio Ville-Marie.

© 2014, Marie-Andrée Lamontagne

Photo: Martine Doyon

Marie-Andrée Lamontagne est écrivain, éditrice, journaliste et traductrice. Chez Leméac Éditeur, notamment, elle a publié un roman (Vert), un recueil de nouvelles (Entre-monde) et un récit (La méridienne). De 1998 à 2003, elle a dirigé les pages culturelles du quotidien québécois Le Devoir, où elle collabore encore à l’occasion. Elle prépare actuellement une biographie de la romancière et poète Anne Hébert (à paraître aux éditions du Boréal). 
Page 1 2 3 4 5 6 7

More articles

Le Naufrage, symbole de transformation, par Nadia Neiazy

Le fruit de la collaboration entre Robert Lepage, Thomas Adès et Meredith Oakes, présenté au Festival d’opéra de Québec, saura-t-il insuffler un nouvel esprit dans la création d’opéra moderne ?

Audrey Luna, soprano, Ariel

The Tempest de Shakespeare à l’opéra.

 

Le trou dans le ventre, extrait, par Cristina Montescu

Marie-Soleil, à l’approche de la quarantaine, aimerait  avoir un enfant. Elle n’a ni conjoint ni la possibilité de trouver un donneur à identité ouverte dans son pays d’accueil, le Canada. De plus, nombre de ses proches et connaissances ont cessé de comprendre son désir d’être mère. Seule devant l’échec de ses multiples traitements de fertilité, Marie-Soleil essaie la colère, l’humour et la marche. Pourra-t-elle échapper saine et sauve à l’instinct maternel?

8-Logos-bottom